Explicatif sur le tiers payant

Si le tiers payant est accepté dans la majorité des pharmacies, tout le monde n’est pas dispensé de l’avance des frais lorsqu’il consulte son médecin traitant, un médecin spécialiste ou lorsqu’il investit dans une paire de lunettes.

Pour mettre tous les assurés sociaux sur un même pied d’égalité, le ministre des Affaires a décidé d’étendre le système de tiers payant à tous. D’ici 2017, cette nouvelle mesure devrait entrer en vigueur en commençant par une dispense d’avance de frais chez le médecin traitant.

tiers payant

Mais qu’est-ce que réellement le système de tiers payant ?

Le système du tiers payant commence doucement à prendre de l’ampleur en France. La majorité des assurés qui vont, par exemple, chercher des médicaments à la suite d’une ordonnance médicale chez le pharmacien n’a pas à avancer les frais (sauf les médicaments non pris en charge par la Sécurité sociale).

La pharmacie est directement mise en relation avec le régime social dont l’assuré dépend via la télétransmission avec la carte vitale (le paiement est direct). Cette relation directe entre le professionnel et l’organisme assureur (Régime social et complémentaire santé) permet à l’assurer de ne plus faire l’avance des frais. C’est le système du tiers payant.

Deux types de tiers payant circulent!

Il existe deux types de tiers payant : le tiers payant partiel et le tiers payant total.

  1. Le tiers payant partiel : l’assuré ne paye que le ticket modérateur, c’est-à-dire qu’il avance les frais qui ne sont pas remboursés par le régime obligatoire de santé.
  2. Le tiers payant total : l’assuré ne fait aucune avance de frais.

À qui profite ce système ?

Tous les assurés ne sont pas logés à la même enseigne en ce qui concerne le tiers payant. C’est pour cette raison que certains organismes assureurs proposent la carte du tiers payant. À titre d’exemple, certains assurés qui consultent son médecin traitant (dans le parcours de soins coordonnés) doivent payer la totalité des honoraires du professionnel. Le remboursement n’intervient qu’après. Il existe des bénéficiaires dont :

  • Les bénéficiaires de la CMU-C.
  • Les bénéficiaires de l’Aide Complémentaire Santé (ACS).
  • Les bénéficiaires de l’Aide Médicale de l’État (AME).
  • Les victimes d’accident du travail.
  • Les victimes de maladie professionnelle.

Outre ces bénéficiaires, il faut savoir que le tiers payant s’applique toujours dans les cas suivants :

  • Les dépistages.
  • Les consultations pour la contraception des mineurs.
  • L’hospitalisation dans les établissements publics.

Pour  bien comprendre en image, voici une infographie très explicite et très bien réalisé par OGMIA

Vous aimez cette mutuelle? Partagez-le!

0 commentaires sur “Explicatif sur le tiers payant

Votre nom :

Votre message :

Avant de commenter ou de donner votre avis ci-dessus, nous tenons à préciser à nouveau que nous ne sommes ni un organisme de complémentaire santé ou d'assurance, nous ne représentons aucun réseau public ou privé. Nous essayons d'être objectif concernant les informations et de vous informer du mieux possible afin de vous permettre de comparer les mutuelles santé gratuitement et facilement. Votre message sera bien entendu diffusé sur cette page publiquement, ne donnez donc pas vos informations personnelles.